Guide d’achat de voiture d’occasion

Comment acheter une nouvelle voiture d’occasion ?

L’achat d’une voiture d’occasion peut s’avérer tout aussi excitant qu'effrayant. En optant pour un véhicule d’occasion, vous avez en effet la possibilité de trouver votre voiture de rêve à un prix bien plus avantageux qu’un modèle neuf.

 

Vous courez cependant aussi le risque qu’il ne réponde pas pleinement à vos attentes. Heureusement, ce genre de situations est très facile à éviter. Il vous suffit de respecter certaines conditions essentielles afin d’éviter de tomber sur une brebis galeuse.

 

En suivant les conseils de notre guide d'achat de voiture d’occasion, augmentez vos chances de trouver un véhicule d’occasion qui satisfait réellement vos critères de recherche.

Recherche

Trouvez votre modèle de prédilection

Inspection

Négociation & Achat

Assurez-vous de faire une bonne affaire en suivant les conseils listés ci-dessous.

 

 

Notre guide d’achat de voiture d’occasion rassemble de nombreux commentaires et conseils pour trouver une voiture d’occasion au meilleur prix. Suivez ces quelques étapes pour trouver votre nouvelle voiture de rêve.

 

Achat particulier ou concessionnaire certifié ?

Nous entrons maintenant dans le vif du sujet avec un point qui divise radicalement les avis. Les premiers estiment qu’un achat en concession garantit l’obtention d’un véhicule avec un meilleur rapport qualité/prix. A contrario, d’autres acheteurs ne jurent que par la vente de particulier à particulier.

 

Les deux approches présentent à la fois des avantages et des inconvénients qu’il convient de discerner de manière impartiale :

 

 

Garantie

Les concessions offrent généralement une garantie mécanique prolongée sur leurs voitures d’occasion (par exemple, la garantie de 24 mois proposée par DasWeltAuto). Vous avez ainsi la garantie que le moteur a été soigneusement inspecté avant votre achat.

 

Les vendeurs particuliers n’assurent bien entendu aucun service de garantie - vous n’êtes alors pas à l’abri de frais importants en cas de pépin technique sérieux survenant après l’achat de la voiture.

 

Si vous estimez qu’une garantie est capitale dans votre cas, nous vous recommandons de choisir un concessionnaire qui propose ce type de service.

Prix

L’achat d’une voiture auprès d’un particulier peut vous faire économiser de l’argent, mais comporte un risque plus élevé. Une concession automobile constitue une activité commerciale et se voit donc obligée de dégager un bénéfice de la vente. Les concessionnaires doivent payer leur personnel, couvrir les coûts d'acquisition des voitures, etc. Ils sont donc contraints de générer une marge sur leurs ventes de véhicules afin de garantir leur viabilité financière.

 

Les vendeurs particuliers n’ont pas à se soucier de toutes ces contraintes. En cas de défaut mécanique majeur, la garantie offerte par une concession (telle que mentionnée ci-dessus) vous protègera d’éventuels coûts astronomiques - là où un vendeur particulier déclinera toute demande d’indemnisation.

 

La dernière chose que vous souhaitez faire juste après avoir dépensé une somme conséquente pour une voiture d’occasion, c’est de continuer à brûler vos économies pour la réparer !

Historique et historique d’entretien

Les concessions exigent généralement la remise de l’historique d’entretien à l’achat de voitures d’occasion. C’est pourquoi on vous remettra dans la plupart des cas l’historique complet du véhicule que vous achetez. En fonction de la date d’immatriculation de la voiture, l’historique d’entretien peut s’avérer plus ou moins difficile à tenir à jour.

 

Quant aux vendeurs particuliers, il est possible qu’ils n’aient plus le carnet d’entretien complet. Ils disposent toutefois généralement d’une connaissance plus approfondie de l’état du véhicule et de tous ses dysfonctionnements par rapport à un concessionnaire. Il peut cependant être difficile de faire confiance à un vendeur particulier étant donné qu’il n’a pas de réputation à préserver et peut se permettre plus facilement qu’un concessionnaire de donner des informations erronées.

 

Une voiture d’occasion avec un historique complet implique également des coûts plus élevés, mais ces informations supplémentaires peuvent s’avérer très précieuses.

Conclusion

Vous êtes bien entendu libre de choisir la manière que vous privilégiez pour acheter votre voiture d’occasion, et ce, en fonction de votre budget et de vos exigences. Vous avez la possibilité de trouver une meilleure voiture d’occasion à un prix inférieur lorsque vous achetez votre véhicule à un particulier. Vous devez cependant renoncer aux avantages offerts par un service professionnel de garantie, lesquels peuvent s’avérer précieux en cas de problème.

Fixez votre budget

Fixer un budget est une étape cruciale pour déterminer le type de voitures que vous pouvez vous permettre d'acheter. L’achat d’une voiture revêt un caractère émotionnel pour la plupart d’entre nous et peut en ce sens rapidement faire tourner la tête. À peine franchi l’entrée de la concession, vous allez peut-être succomber aux charmes d’un modèle plus onéreux, avec le risque de rencontrer des difficultés financières quelques mois plus tard.

 

C'est pourquoi nous vous recommandons de prendre le temps de fixer un budget réaliste avant de vous lancer dans votre recherche - et surtout de vous y tenir quoi qu’il arrive ! Vous pouvez utiliser pour cela des calculateurs prévus à cet effet (proposés gratuitement par de nombreuses banques). Une fois que vous avez trouvé votre fourchette de prix idéale, vous pouvez commencer votre recherche.

Effectuez votre recherche

Commencez par rechercher toutes les voitures d’occasion qui rentrent dans votre idée de prix. Si vous avez une marque ou un constructeur favori, gardez également cela en tête. L’achat d’une voiture constitue une étape importante ; il est primordial que vous soyez satisfait de votre acquisition afin de pouvoir justifier cette dépense importante.

 

Triez les annonces de voitures d’occasion qui conviennent à vos besoins et à vos goûts, puis réfléchissez aux différents facteurs de coûts susceptibles de peser sur votre budget par la suite :

  • Prix des pneus
  • Frais d’entretien
  • Coûts des pièces détachées
  • Type de carburant
  • Erreurs courantes et coûts associés
  • Avis, commentaires et évaluations Euro NCAP de la sécurité
  • Frais d’assurance

Si cette liste peut évidemment être complétée, elle répertorie toutefois déjà les catégories de base à connaître avant de passer à l’étape suivante. Outre les traites mensuelles du financement de votre achat, vous devez prendre en compte d’autres facteurs de dépenses afin de calculer précisément le coût effectif de votre achat.

 

Si vous optez par exemple pour un modèle avec des pneus surdimensionnés, un moteur plus puissant ou encore des pièces détachées plus rares, vous devez comptabiliser des frais d’entretien mensuels supplémentaires.

 

Une fois que vous avez trouvé un modèle de voiture qui répond à vos critères, passez à l’étape suivante.

Comment trouver des voitures d’occasion

La phase de shopping peut commencer ! Recherchez les différents modèles que vous avez sélectionnés en parcourant les petites annonces, en consultant des sites Internet spécialisés ou bien en vous rendant directement chez des concessionnaires près de chez vous. Comparez les prix, les années d’immatriculation (bien plus aisé en ligne), etc. Les sites Internet comme le nôtre (dasweltauto.fr) qui sont spécialisés dans les voitures d’occasion constituent un bon point de départ pour votre recherche.

 

Cette phase de prospection est suivie par le processus d’achat.

 

Posez les bonnes questions

Certaines questions doivent absolument être posées avant la signature du contrat. Votre concessionnaire ne devrait avoir aucun problème à y répondre. Jetons maintenant un œil aux plus importantes d’entre elles.

Quel type d’assurance est disponible pour ma voiture d’occasion ?

Selon l’ancienneté et l’état du véhicule, l’assurance peut constituer une partie considérable de votre budget mensuel. Vous serez toutefois moins exposé aux mauvaises surprises si vous effectuez soigneusement votre recherche au préalable. Le procédé est très rapide : vous n’aurez qu’à emmener votre véhicule pour le faire inspecter et à signer quelques papiers pour l’assurer.

 

La sélection d’une assurance pleinement appropriée à vos besoins est cependant cruciale. Il existe en plus une multitude d’assureurs différents sur le marché français et leurs offres peuvent présenter des écarts de prix considérables. Vous pouvez ainsi faire des économies significatives en demandant le plus de devis possible. Un simple gain de 30 € par mois équivaut en effet à une économie de 360 € par an, une somme que vous pourriez sans aucun doute utiliser à meilleur escient !

Comment financer l’achat de ma voiture d’occasion ?

Selon votre situation financière, acheter une voiture à crédit n’est pas toujours une bonne idée. Malheureusement peu de personnes ont aujourd’hui les moyens de payer cash une voiture, si bien que le recours à un financement reste bien souvent la seule option pour la majorité d’entre nous.

 

Il faut tout d’abord savoir que certaines banques refusent tout simplement d’accorder un prêt pour l’achat de voitures d’occasion anciennes. Renseignez-vous donc bien à ce sujet afin d’être sûr qu’un financement du modèle de votre choix est bien possible et de vous épargner des démarches inutiles.

 

Les taux d’intérêt du crédit constituent ensuite un facteur déterminant puisqu’ils peuvent faire gonfler le prix de votre véhicule de manière significative. Tout comme pour l’assurance, demandez donc le plus de devis possible afin d’obtenir la meilleure offre d’emprunt.

Une fois trouvée, vous aurez réalisé le plus dur.

 

DasWeltAuto propose également des solutions de financement - n’hésitez donc pas à nous demander conseil si vous trouvez votre prochaine voiture d’occasion sur notre site.

Combien de propriétaires ont déjà possédé le véhicule ?

Le nombre de propriétaires ayant possédé une voiture d’occasion est un critère des plus parlants au sujet de sa qualité. La voiture a 5 ans mais compte d’ores et déjà 8 propriétaires différents ? La présence d'un problème est ici très probable. Elle a 5 ans mais n’a connu que 2 ou 3 propriétaires ? Vous tenez ici le premier indicateur d’une bonne voiture.

Est-ce-que la voiture présente des défauts connus ?

Trouver une concession à la bonne réputation constitue la meilleure garantie. Vous obtiendrez ainsi des informations intéressantes concernant les éventuelles réparations nécessaires ou des renseignements utiles pour éviter les défaillances sévères. Certaines voitures peuvent notamment présenter de l'eau au-dessus de la bougie d’allumage et nécessitent ainsi d’être séchées après avoir roulé dans des flaques ou sous des pluies violentes.

 

Il s’agit ici d’un exemple, mais c’est précisément le genre d’informations qui peut vous permettre d'économiser des sommes importantes sur la route.

Les Véhicules.

Quel véhicule pour quel besoin ?

Pour la ville, la famille, le confort, le style, les critères d'achat d'un véhicule d'occasion sont nombreux, et Das WeltAuto possède une réponse adaptée à chaque profil d'acheteur.

Cinq zones à inspecter avant d’acheter une voiture d’occasion

Tout le monde ne peut pas s’improviser mécanicien et peut ainsi facilement rater même les défauts les plus flagrants. Le suivi d’une liste de vérification ou d’un guide peut vous aider à déceler ces défaillances.

1. Vérifiez le moteur

Véritable cœur d’une voiture, le moteur constitue la pièce maîtresse d’un véhicule. Procédez donc toujours à une inspection minutieuse de la motorisation.

  • Défauts

Vérifiez l’absence de fuites sous le capot et sous le moteur. La présence de saleté collante près du moteur indique que la voiture présente ou a présenté une fuite. Le cas échéant, contrôlez à nouveau la présence d’huile fraîche après un tour d’essai. Vous pouvez également demander que le moteur soit nettoyé avant d'effectuer un tour d’essai afin de déceler plus facilement d’éventuelles fuites. Si vous en trouvez une, négociez pour que les réparations nécessaires soient effectuées avant la vente, ou bien exigez une remise sur le prix du véhicule.

  • Fumée du moteur

Inspectez la présence de fumée lorsque le moteur tourne. L'émission d’un petit nuage de fumée blanche au démarrage est tout à fait normale, Une couleur de fumée bleue, noire ou blanche peut être le signe d’un problème bien plus sérieux :

  • La présence d’une fumée bleue est un signe d’infiltration d’huile dans les cylindres, laquelle est généralement causée par un joint de culasse explosé ou des joints trop usés. Un joint de culasse explosé signifie que la voiture a tourné à un régime trop élevé ou bien a été poussée au-delà de ses limites - faites donc preuve de vigilance !
  • Une fumée blanche peut également provenir d’un joint de culasse explosé tandis qu’une fumée noire peut présenter une multitude de raisons.

Dans tous les cas, demandez impérativement l’avis d’un mécanicien spécialisé avant d’acheter si le véhicule émet de la fumée. Un joint de culasse explosé peut entraîner une série de problèmes bien plus sérieux et faire ainsi mourir à petit feu votre voiture.

2. Inspectez la boîte de vitesses et l’embrayage

Au même titre que le moteur, cet aspect s’avère également crucial pour assurer le déplacement de la voiture. Peu importe qu’il s’agisse d’une transmission manuelle ou automatique, l’inspection de la boîte de vitesses est une étape fondamentale.

  • Manuelle

Toutes les vitesses doivent passer de manière fluide et silencieuse. Le passage du rapport est censé survenir lorsque la pédale d’embrayage est enfoncée environ à la moitié. Un enclenchement plus haut ou plus bas peut être synonyme d’un problème d’embrayage.

  • Automatique

Pas d’embrayage à tester ici, mais le passage des rapports sur la route est censé se faire de manière fluide. Vérifiez également la fonction « kick-down » : lorsque vous enfoncez totalement la pédale d’accélération, la voiture doit débrayer à une vitesse inférieure. Une boîte de vitesses automatique est un mécanisme très difficile à réparer - il est donc vivement conseillé de demander l’avis d’un mécanicien si quoi que ce soit vous semble étrange.

3. Inspectez la carrosserie

Vérifiez tous les panneaux pour déceler d’éventuels signes d’une carrosserie repeinte. Les panneaux intérieurs peuvent notamment présenter une couleur différente ou bien une décoloration.

 

C’est généralement très mauvais signe si vous constatez l’un de ces défauts alors qu’il n’était pas indiqué dans l’historique des réparations. Il est en effet possible que la voiture ait été impliquée dans un sérieux accident de voiture et soit ainsi une source de problèmes pour l’avenir.

 

Vérifiez l’absence de rouille sur l’ensemble des panneaux - l'élimination de traces de rouille peut s’avérer très coûteuse.

4. Vérifiez l’état des pneus

Autre point indispensable, pensez à bien vérifier l’état des pneus, sans oublier le pneu de secours. Si l’un d’eux est fortement usé, demandez au vendeur de le remplacer ou de déduire ce dommage du prix total. Les pneus sont des équipements très chers !

5. Jetez un œil à l’habitacle de la voiture

Vous avez sûrement entendu parler de ces histoires de vendeurs malintentionnés qui rembobinent les compteurs kilométriques. L’état de l’habitacle est une bonne indication pour déceler ce genre de trucage. En effet, il y a forcément quelque chose qui cloche si la voiture est censée avoir 20 000 km alors que son l’intérieur est totalement élimé. Pensez donc à inspecter l’habitacle pour voir s’il correspond bien au kilométrage que le vendeur annonce.

À quoi faut-il faire attention lors d'un essai de conduite de voiture d’occasion ?

Effectuez toujours un essai du véhicule que vous souhaitez acheter. Soyez attentif aux éventuels bruits de cliquetis, de freins qui grincent ou de roulements qui sonnent de manière inhabituelle (par ex. sifflements).

 

Et bien entendu, prenez le temps d’apprécier la sensation générale de conduite. Si vous ne vous sentez pas totalement à votre aise, il est sûrement préférable de vous tourner vers un autre véhicule. À l’inverse si l’agrément de conduite vous séduit immédiatement, vous avez peut-être trouvé votre âme sœur !

 

Pensez tout de même à bien inspecter le moteur après votre essai de conduite et à vérifier qu’il ne présente pas de fuites ni de zones mouillées.

Demandez toujours les documents de la voiture

Demandez au concessionnaire tous les documents disponibles concernant le véhicule - l’historique d’entretien et des réparations ainsi que tous les autres papiers que vous pouvez obtenir.

 

Lisez attentivement les documents pour déceler d’éventuels signes révélateurs d’un souci particulier, comme des réparations récurrentes d’une pièce. Si quelque chose tombe constamment en panne, il se peut que la voiture présente en réalité un problème plus grave qui requiert par exemple le remplacement d’une pièce. Ces renseignements vous permettront dans tous les cas de prévoir les frais qui vous attendent à l’avenir.

 

Si l’historique complet de l’entretien et des réparations de la voiture est disponible, vous avez presque la garantie que le propriétaire précédent s’en est bien occupé. Au contraire, l’absence d’un tel historique renforce l’utilité et la pertinence d’une garantie de concessionnaire.

 

Partez à la conquête de la route

Une fois que vous êtes satisfait après avoir effectué les étapes mentionnées ci-dessus, il ne vous reste plus qu’à signer le contrat d’achat de votre nouvelle voiture d’occasion.

 

Quoi qu’il en soit, assurez-vous de lire soigneusement tous les points du contrat en n’oubliant aucune clause avant d'acheter. Le concessionnaire vous présentera en détail le contenu du contrat - mais n’hésitez pas à l’interrompre si vous ne comprenez pas un point.

 

Nous vous souhaitons bonne chance pour trouver votre nouvelle voiture d’occasion et espérons que ce guide vous aidera dans toutes les étapes du processus d’achat !